• BD-tract : Qu’ils nous rendent tout ! (Tract AL 28 avril-1er mai 2016)

    L’heure est la mobilisation générale contre la loi « Travail » mais aussi contre les politiques d’austérité, la casse des services publics, les attaques contre l’assurance-chômage, les cadeaux aux classes possédantes... Maintenant que nous sommes debout, qu’ils nous rendent tout !

    Lycées, facs, jeunesse : Valls a essayé de désamorcer la colère avec quelques mesures qui ne changent rien à la casse du Code du travail que promet la loi El Khomri. Celle-ci va inciter le patronat à abuser des heures supplémentaires bon marché plutôt que d’embaucher. A l’arrivée : davantage de chômage et de précarité, davantage de salarié.e.s épuisé.e.s par des journées à rallonge.

    Bref, c’est le salariat dans toute sa diversité qui va être impacté. Et qui doit donc se montrer solidaire.

    Comment s’opposer à cette attaque majeure ? Par un vrai mouvement de grèves reconductibles et de blocage de l’économie.

    Les syndicats Solidaires, FO et CGT appellent les salarié.e.s à discuter de la reconduction du mouvement dans des assemblées générales de personnels. Il n’ y a donc pas d’obstacle à se réunir et à décider ensemble, entreprise par entreprise, service par service, de la suite du mouvement... même si l’on peut regretter l’absence d’un encouragement clair, avec une date de mobilisation unitaire lisible.

    Partout où le rapport de forces le permet, y compris en lien avec des revendications locales ou professionnelles, la question doit être posée, alors que le débat sur la loi débute au parlement le 3 mai.


    PDF - 2.7 Mo
    Tract en PDF à télécharger

    Créatifs et combatifs

    Dans les secteurs où la combativité est plus faible, vous pouvez néanmoins et très utilement programmer d’autres arrêts de travail, même une heure par ci, une par là, et contribuer ainsi au rapport de forces général.

    Même sans faire grève, vous pouvez encore contribuer à l’effort général en rejoignant les actions coordonnées par les unions locales syndicales de vos villes. Toutes les formes de ralentissement, de blocage, de sabotage de la production et de la circulation des marchandises et des services sont à étudier et font partie des outils légitimes des travailleuses, des travailleurs et des privés d’emploi !

    Une perspective politique

    Alors que certains politiciens se voient déjà parler au nom de notre résistance à la présidentielle de 2017, nous proclamons, avec les Nuits debout, que nous ne voulons plus de leur système électoral bidon et de leur pseudo-démocratie.

    Notre perspective est autrement plus radicale, basée sur l’expropriation des capitalistes, l’autogestion des entreprises et des communes, la réduction massive du temps de travail et une vie libérée des exigences du profit. Une société que nous appelons le communisme libertaire. C’est de nos combats, de nos résistances et de nos exigences qu’il surgira.


    PNG - 1.2 Mo

    Source : http://alternativelibertaire.org/?BD-tract-Qu-ils-nous-rendent-tout

    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :